Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 14:47

Awélé

 

Jeu répandu dans toute l'Afrique, antiquité - 2 joueurs


 

Ce jeu, également nommé awalé, wari, et d'autres manières encore, est sans doute l'un des jeux africains les plus joués. Il existe à peu près autant de variantes de ce jeu que nous en avons avec nos jeux de 52 cartes ; nous vous proposons la plus répandue. Au principe du jeu, nous trouvons des graines d'awalé (d'où le nom du jeu), qu'il faut « semer » pour « récolter » avant de les mettre dans ses « greniers » : bienvenue dans l'Afrique paysanne !

 


 

 


Âge : À  partir de 6 ans

 

Durée : 19 min 35

 

Matériel : 1 plateau avec 12 trous plus les greniers (un «mancala») - 48 graines (l'«awélé» est le nom de l'arbre d'où sont tirées ces graines)

 

But du jeu : Récolter le maximum de graines.

 

Mise en place : Placer 4 graines dans chacun des 12 trous. Chaque joueur a sa propre rangée de 6 trous.

 

Déroulement :

Principe de déplacement : chacun son tour, un joueur prend les graines d'un des trous de sa rangée : il prend toutes les graines du trou, le laisse vide, puis il sème une graine par trou, en allant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, jusqu'à semer toutes ses graines. (Images 1 et 2)

 

 

Récolte :

Le joueur récolte des graines s’il sème sa dernière graine dans un trou de la rangée adverse, et que cette case d’arrivée contient 2 ou 3 graines (graine semée incluse).

Il prend alors ces 2 à 3 graines et les place dans son grenier ; elles ne servent plus pour la partie.

On peut parfois récolter dans plusieurs cases. En effet, si une ou plusieurs cases précédant immédiatement la case d’arrivée contiennent aussi 2 ou 3 graines, alors on peut les prendre. Attention ces cases doivent être juste avant la case de récolte, se suivre et être évidemment dans le camp adverse.(Image 3)

 



  Par exemple :

 

awale1.gifimage 1 : le joueur qui a la rangée du bas va prendre les 6 graines de son trou numéro 2.



 

image 2 : le joueur a pris les 6 graines de le trou 2 (indiqué en vert), sème 1 graine (indiquée en vert) par trou dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, pour finir par poser sa dernière graine dans la case indiquée en bleu.
 
  image 3 : la dernière graine se posant dans la case 2 du haut, le joueur en récolte les 3 graines, plus les 2 graines de la case 1.
 
 


 

Souvenez-vous : on démarre toujours de son camp, on récolte toujours chez l’adversaire.

 

Exception au déplacement : Si le joueur doit faire un tour complet (un semis de plus de 11 graines), il ne pose pas de graine dans son trou de départ. Ainsi, on a toujours une case vide dans son camp après un semis. (Image 4)

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

Les Africains disent qu'il ne faut pas compter les graines avant de choisir son trou à récolter, mais seulement estimer, et jouer vite ; mais rien ne vous empêche de jouer en Européen !

 

Attention :

On ne peut pas « affamer » volontairement son adversaire : si l'adversaire n'a plus de graine dans sa rangée, on doit l'alimenter si c'est possible.

 

Fin de la partie : La partie s'arrête soit quand toutes les graines sont récoltées et mises dans les greniers, soit quand un joueur se trouve dans l'incapacité de jouer, faute de graine dans sa rangée. Dans ce dernier cas, les graines restantes vont dans le grenier du survivant.

 

Le gagnant est le joueur qui a récolté le plus de graines.

 

Variante : Pour raccourcir des fins de parties qui peuvent être longues, notamment pour les débutants et les enfants, on peut décider en début de partie du nombre de graines qu'il faut engranger (par exemple 20).

 


Comme ces jeux sont traditionnels, il existe plusieurs variantes des mêmes jeux.
Vous pouvez télécharger les fiches jeux en format plus joli sur http://www.dezepions.infini.fr/telecharger_les_fiches_jeux.html
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Asso Dézépions
commenter cet article

commentaires