Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 15:05

Pachisi

 

Inde, 6e siècle - 2 ou 4 joueurs

 

Ce jeu, également nommé « Jeu des Vingt-cinq », est sans doute l'ancêtre du jeu des Petits chevaux. Il est considéré comme jeu national en Inde, où il existe de nombreuses variantes.

 

 

 

 

 

Âge : À  partir de 6 ans


Durée : 31 min 13  


Matériel : 1 plateau (4 bandes (« Nord-Ouest-Sud-Est ») constituées chacune de 3 lignes de 8 cases, une case centrale, la « maison ») – 4 pions x 4 couleurs – 6 dés à 2 faces, avec une face blanche et une face noire (les Indiens utilisent des cauris, des coquillages)
 

 

But du jeu : Parcourir tout le circuit avec tous ses pions, et sortir par la maison centrale.

 

Mise en place : Le plateau est vide au départ. Chaque joueur prend son coté du circuit pour le départ, à un point cardinal. Les joueurs qui se font face font équipe contre les autres.

 

Déroulement : Chaque joueur joue à son tour. Chaque pion débute depuis la « maison » (case centrale), parcours la ligne centrale de sa bande, parcours toutes les lignes extérieures des bandes (sans passer par les lignes centrales) dans le sens des aiguilles d'une montre, jusqu'à retourner dans la « maison » en repassant par la ligne centrale de sa bande. Cela revient à parcours de 84 cases.


pachisi2.JPG

Le joueur peut avancer un pion de son choix, ou bien manger un pion adverse. Son déplacement dépend des dés : 

 


oooooo : 6 points (et on rejoue)

ooooo● : 5 points

oooo●● : 4 points

ooo●●● : 3 points

oo●●●● : 2 points

o●●●●● : 10 points (et on rejoue)

●●●●●● : 25 points (et on rejoue)

 

Le premier pion peut entrer dans le jeu quel que soit le résultat des dés. Mais les pions suivants doivent obtenir un 6 points, un 10 points, ou un 25 points pour entrer dans le jeu.

 

Un pion doit obtenir un score exact pour rentrer dans la maison, et sortir ainsi du jeu.

 

Suite à son lancé de dés, un joueur peut choisir de passer son tour plutôt que d'avancer ses pions.

 

Si 2 pions de la même couleur se rejoignent sur la même case, ils sont liés en tandem, et avancent ensemble pour les coups suivants, comme s'ils étaient un seul pion.

Deux pions de la même équipe mais pas de la même couleur peuvent se mettre sur la même case, mais ne peuvent se lier en tandem.

 

Prises :

Un pion (ou un tandem) peut prendre un pion adverse s'il tombe sur la même case, à la condition que le joueur possède autant ou davantage de pion sur le parcours que le joueur du pion déjà en place. Sinon, le pion en déplacement ne peut se poser sur la case déjà prise.

 

Un pion mangé retournent à leur départ. Ils doivent à nouveau obtenir un 6, un 10 ou un 25 pour rentrer dans le jeu.

 

Les prises sont impossibles sur les forts (cases marquées d'une croix sur le dessin).

 

 

Fin de partie : La partie s'arrête quand une équipe parvient à rentrer ses 8 pions dans la maison. L'équipe est alors la gagnante.



Comme ces jeux sont traditionnels, il existe plusieurs variantes des mêmes jeux. Vous pouvez proposer vos variantes, vos remarques, ou vos adaptations pour différents publics (âge, handicap, etc.) en cliquant sur "ajouter un commentaire", ci-dessous. Cela nous donne une encyclopédie interactive d'un bon nombre de jeux traditionnels.
Votre commentaire s'affiche automatiquement (nous nous réservons la possibilité de l'enlever s'il est hors cadre).
Pour lire les commentaires, cliquer sur "commentaires", ci-dessous.

Partager cet article

Repost 0
Published by Asso Dézépions
commenter cet article

commentaires